Entretien avec Isabelle SANTAL

Arrivée au printemps 2015 au club de Poey de Lescar par l’intermédiaire des activités périscolaires, Isabelle SANTAL s’est ensuite lancée dans une formation pour devenir enseignante de tennis diplômée d’état à raison de deux jours par semaine à Toulouse entre septembre 2015 et juin 2016, le reste du temps étant passé sur et en dehors du terrain à Poey de Lescar, club support de sa formation. Isabelle a brillamment réussi cette formation et a fait le choix de quitter notre club pour rejoindre un club du Gers à la rentrée pour y enseigner le tennis à temps plein.

Depuis son arrivée au club de Poey de Lescar, Isabelle a enseigné le tennis auprès des jeunes comme des moins jeunes, s’est impliquée avec beaucoup de volonté dans les nombreuses animations organisées par le club, s’est formée à l’utilisation de la machine à corder afin de rendre service aux adhérents du club et a toujours fait preuve d’un grand enthousiasme dans son activité. Pour tout cela, le club tient à la remercier sincèrement et lui souhaite une excellente continuation dans tous ses projets.

A quelques jours de son départ pour de nouvelles aventures dans le Gers, Isabelle a accepté de répondre à nos questions. Reportage…

Alors ça y est, tu nous quittes déjà au bout d’un an ?

Cela fait un petit peu plus de temps que je suis en activité sur Poey de Lescar. Un an et un peu plus ! Mais effectivement ça ne change rien au fait que je parte. Je suis une aventurière, j’aime bien bouger. Ce club a été mon club support durant ma formation, il fait partie intégrante de ma réussite. Mais pas de stress, je resterai concernée par l’évolution du TC Poey de Lescar. Je m’informerai régulièrement… J’ai des espions partout !

Que retiens-tu de cette année passée au Tennis Club de Poey de Lescar ?

De cette année, je retiens beaucoup de choses. Mais l’une des choses qui me paraît primordiale est de souligner la qualité humaine des personnes qui m’ont entourée. Je pense notamment au premier contact que j’ai eu avec Poey par l’intermédiaire de Pierre SOLER et Patricia DEGOS. Je pourrais aussi citer Arnaud OTHATS et Xavier GROSCLAUDE qui m’ont aidée et conseillée bien des fois. Poey de Lescar est un club qui préserve ce côté chaleureux et convivial, c’est une chose qu’il faudra conserver à l’avenir.

Quel est pour toi le meilleur souvenir de cette saison ?

Le meilleur souvenir… Si en plus je dois choisir… Je ne pense pas pouvoir relever un fait qui se soit distingué des autres. Mais j’ai apprécié pouvoir organiser des animations avec tous les enfants, pouvoir les réunir et faire qu’à la fin de la journée ils gagnent un petit quelque chose ! Faire qu’ils soient en situation de réussite à un moment donné et le voir : c’est un défi quotidien. De plus, des jeunes du club nous ont assisté sur bien des animations, elles se reconnaitront. Et voir des jeunes impliquées comme elles l’ont fait, c’est toujours très plaisant 🙂

Avec un peu de recul, quels sont selon toi les forces et les points d’amélioration du club ?

Les forces ? Facile… La salle bien évidemment, la convivialité, l’accueil, les gens, un prof concerné, un bureau impliqué… Je continue ?!! (rires)

Les points d’amélioration ? Pour le coup, je pense à l’aspect compétition, autant chez les adultes que chez les enfants. Etre compétiteur ne signifie pas forcément faire 80 matches à l’année ou chercher à remplacer Roger FEDERER voire Serena WILLIAMS. Mais simplement faire quelques matches, et pour les plus frileux, les initier via les matches par équipes ! Je pense notamment aux enfants, faire en sorte qu’ils découvrent la compétition rapidement pour devenir meilleur que le prof par la suite. Quand l’élève a dépassé le maître…c’est que le but a été atteint ! Bon, il ne faut pas non plus dépasser le prof trop vite… ça va de soi !!!

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce qui t’attend pour cette nouvelle saison ?

Alors pour tout vous dire, je ne pars pas bien loin. Je vais exercer dans le Gers, grande région viticole et… gastronomique ! Je vais travailler sur un club d’environ 280 licenciés. L’idée sera de développer l’activité tennis, et de recruter un maximum de personnes pour faire de ce club THE club du Gers ! Celui que tt le monde saura placer sur une carte ! Oupsss… je m’emballe ! Continuer à enseigner le tennis est une de mes priorités ! Quant à l’avenir, je ne sais pas exactement ce qu’il me réserve, mais je ne suis pas trop inquiète ! Je sais une chose, je serai toujours la bienvenue à Poey de Lescar… pour corder les raquettes, et ça, ça n’a pas de prix !!! (rires)

Merci pour tout et bonne continuation à toi dans tes projets professionnels et personnels !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.