Seniors Hiver : l’équipe féminine de nouveau championne !

Un suspense insoutenable et 4 balles de match sauvées : comme la semaine passée en demi-finale à Morlaàs, notre équipe féminine a renversé une situation particulièrement compliquée en finale contre l’Aviron Bayonnais pour s’offrir le titre en Seniors Hiver !

Ce dimanche 23 janvier 2019 restera à jamais gravé dans l’histoire du club. Les joueuses d’abord, ainsi que les supporters, sont passés par toutes les émotions avant le dénouement de cette rencontre au super tie-break décisif, un dénouement rempli de bonheur et même de quelques larmes de joie.

Tôt le matin, les joueuses sont accueillies par une pluie battante et une tempête de vent : pas le choix, il leur faudra jouer à tour de rôle sur le terrain couvert. La rencontre s’annonce très équilibrée sur le papier : 15/3, 15/4 et 15/4 pour Poey de Lescar, trois 15/4 en simple et deux 30 en double pour Bayonne.

Une fois n’est pas coutume, c’est la numéro 1 et capitaine Agathe Butet (15/3) qui s’y colle la première, son adversaire classée 15/4 étant contrainte de repartir après le match. Malgré toute sa bonne volonté, Agathe se casse les dents sur une joueuse nettement plus forte qui enchaîne les coups gagnants. Notre capitaine tente de répliquer, en vain. Le score est lourd, mais somme toute logique : 6/2 – 6/1. 1-0 pour l’Aviron Bayonnais.

Au tour maintenant de Clémence Boulin (15/4) contre une joueuse de même classement et bien plus âgée qu’elle. Concentrée et déterminée, Clémence livre un récital de ses meilleurs coups : des services puissants et variés, de beaux coups droits, des volées et smashes appliqués et surtout des revers dévastateurs. Alors que les supporters donnent de la voix et se font de plus en plus nombreux au bord du court, Clémence reste impassible et focalisée sur son match. La victoire ne fait alors plus aucun doute : 6/1 – 6/2. Poey de Lescar égalise à 1-1.

Margaux Sevin (15/4) entre sur le court pour le dernier simple, avant un double qui sera forcément décisif. Opposée à une joueuse de même classement mais plus expérimentée, Margaux se met vite la pression, elle est très crispée et n’y arrive pas. Les jeux défilent contre notre jeune joueuse qui ne baisse pas les bras. La joueuse de Bayonne insiste et Margaux finit par craquer. Elle termine le match en pleurs, très déçue et consciente d’être passée à côté : 6/0 – 6/2. 2-1 pour les visiteuses qui reprennent l’avantage.

La pause d’une trentaine de minutes est alors indispensable pour reprendre ses esprits et repartir de l’avant, notamment pour Margaux qui doit retourner au charbon juste après sa défaite, associée à Clémence pour le double. Face à elles, deux nouvelles joueuses classées 30, motivées à l’idée de plier la rencontre. Rapidement, les Poeyennes prennent les devants. Clémence est impériale et elle emmène Margaux avec elle. La victoire est nette et sans bavure : 6/3 – 6/2. 2-2, égalité parfaite dans cette finale.

C’est encore une fois le super tie-break en 10 points qui décidera du vainqueur de la rencontre. Prenez une pièce et jouez à pile ou face, c’est presque pareil.

Bayonne tente le tout pour le tout et change une joueuse : l’adversaire de Margaux en simple est de retour dans la partie.

C’est parti. La tension est à son comble. Les supporters sont à fond et trépignent d’impatience. Les points défilent et les visiteuses prennent rapidement l’avantage. Un avantage qu’elles poussent jusqu’à 9-6 : Bayonne s’offre 3 balles de match. La coupe leur tend les bras, mais Clémence et Margaux n’abdiquent pas et recollent à 9-9.

La pression est insoutenable, d’autant plus que les visiteuses repassent en tête : 10-9 et une nouvelle balle de match. Elle est encore une fois sauvée par nos joueuses. 10-10, puis 11-10 pour Poey de Lescar et une première balle de match. Il n’en faudra pas d’autre. Sur un service canon de Clémence, bien suivi au filet, c’est la délivrance : elles sont championnes !

Les joueuses exultent et communient avec leurs supporters, elles n’en reviennent pas mais elles l’ont fait ! C’est le deuxième titre en deux ans pour cette équipe qui n’en finit plus d’impressionner.

Un immense bravo à toutes les joueuses de l’équipe, celles qui ont joué la finale et aussi toutes les autres qui ont participé à ce grand succès collectif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.